Accueil > Réalisation > Constructions des membres du club > la Louise, vapeur de la liaison Le Conquet Ouessant

la Louise, vapeur de la liaison Le Conquet Ouessant

mercredi 19 décembre 2018, par Laurent

Dans les années 1870, le transport des passagers pour les îles de Ouessant et de Molène est assuré par des sloups locaux, des bateaux creux à voiles d’un tonnage inférieur à 10 tonneaux. Pour les marchandises des gabares plus importantes viennent aux îles. A la voile le trajet entre le Conquet et Ouessant prend de 3 à 4 heures dans de bonnes conditions, dans des conditions plus difficiles il peut prendre de 10 à 12 heures. Malgré le savoir-faire des marins d’Ouessant et de Molène, les traversées restent dangereuses par gros temps pour ces petits bateaux à voile Les années 1876 et 1877, s’illustrent par plusieurs naufrages qui firent 37 victimes Le 26 avril 1876, le naufrage du Saint-Jean avec 23 noyés presque toutes des femmes de Ouessant. Le 12 mars 1877, le sloup Marie-Hortense qui depuis treize ans assure le service postal, se perd corps et biens. Le 158 avril 1877 son remplaçant pour le service postal se perd à son tour.
Suite à ces naufrages, le conseil général du Finistère décide la mise ne place d’un service En 1879 Faustin Rigollet faisant fonction de maire au Conquet depuis le décès du maire ne titre Fréderic Tissier, répond à cette demande de mise en service d’un bateau poste à vapeur.

Il traite avec le chantier naval Le Franc de la Melleraye sur Seine pour la construction du navire. Le petit vapeur, en bois et à hélice, lancé quelques mois plus tard a une longueur de 25 mètres, il jauge 23 tonneaux et une machine de 23cv le propulse à 6 nœuds.

Le 1er Mai 1880, à lieu la cérémonie officielle d’inauguration du bateau à vapeur, il porte le nom La Louise, en honneur de l’épouse de Faustin Rigollet

Ce bateau long, pas large, bas sur l’eau se démarque parmi les sloups et les gabares de l’Iroise. Les passagers sur le pont, n’étaient pas à l’abris des embruns et des paquets de mer. Il changera d’armateurs successivement : Rigollet, Peugeot, Penors et Simon et les vapeurs brestois. Mené de main de maitre par tous les temps par son capitaine le « père » Miniou surnommé le « rois des îles » Il assurera pendant 29 ans de bon et loyaux services sans incidents majeurs. de transport par un navire à vapeur.

Portfolio

Agenda :

Course des Coteaux

dimanche 24 mars à saint leu la foret

Salon du modélisme de Plomeur

du 30 mai au 2 juin à Plomeur (29)

Salon du modélisme de Pierrefonds

dimanche 29 septembre à Pierrefonds (60, près de Compiègne).

Premier salon du modélisme organisé par l’association Pierrefonds animations

Salon européen RAMMA du modèle réduit

du 12 au 13 octobre à Sedan (08)