Accueil > Réalisation > Constructions des membres du club > Engin de débarquement (appelé aussi péniche)

Engin de débarquement (appelé aussi péniche)

vendredi 21 décembre 2018, par Laurent

Cet engin de débarquement (appelé aussi péniche) fut créé par Andrew Higgins (en) (1886-1952) dans son usine de La Nouvelle-Orléans. Ses formes de coque sont inspirées de celles des bateaux naviguant dans les marécages de la Louisiane. Plus de 20 000 exemplaires furent construits par Higgins Industries (en) et les titulaires de licences3.
Construit en contreplaqué marine (teck, pin d’Oregon) alors que sa couleur de peinture gris métallique fait croire à tort qu’il est en métal, le LCVP pouvait transporter 36 soldats, soit l’équivalent d’une section, et filer 9 nœuds (16,7 km/h) à pleine charge. Son fond n’est pas plat comme on le pense, mais en ’V’ à l’avant et remontant à l’arrière afin que l’échouage m’empêche pas le bateau de repartir en arrière, même dans 50 cm d’eau. Les soldats embarquaient dans la péniche en descendant le long de filets déroulés contre la coque du transport de troupes où elle était accostée. Ils en débarquaient à terre par une rampe mobile, seule partie en métal et blindée de l’embarcation, qui s’abaissait à l’avant de l’engin. Cette porte avant basculante a été ajoutée en 1942 par les forces armées des États-Unis afin d’utiliser l’embarcation pour les débarquements.

Portfolio

Agenda :

Course des Coteaux

dimanche 24 mars à saint leu la foret

Salon du modélisme de Plomeur

du 30 mai au 2 juin à Plomeur (29)

Salon du modélisme de Pierrefonds

dimanche 29 septembre à Pierrefonds (60, près de Compiègne).

Premier salon du modélisme organisé par l’association Pierrefonds animations

Salon européen RAMMA du modèle réduit

du 12 au 13 octobre à Sedan (08)